Paul Smith, au revoir et merci

Publié: 31 octobre 2010 dans nouveauté, pop-rock
Tags:, ,

Le chanteur de Maximo Park, connu pour ses performances impressionantes sur scène, s’est lancé dans l’enregistrement d’un album solo juste après le troisième opus de Maximo Park, Quicken The Heart (2009). Un an plus tard, le revoilà avec Margins, qu’il a écrit, composé et enregistré tout seul. Et force est de constater que c’est moins bon que ce qu’on pouvait attendre. Loin du rythme entraînant des titres de Maximo Park, Margins est un album calme, peut-être trop. Si certaines chansons retiennent tout de même l’attention (« While You’re In The Bath »« North Atlantic Drift », « Our Lady Of Lourdes »), le reste semble composé à la va-vite. Trop vite en tout cas pour proposer un rendu de grande qualité.
Comprenant le plus souvent la voix de Paul Smith et sa guitare en tout et pour tout, Margins donne un goût de brouillon, de précipitation. Un goût amer, donc, qui fait regretter A Certain Trigger (2005), le premier album de Maximo Park.

A écouter pendant une soirée… mais pas plus (2/5)

Publicités
commentaires
  1. Barbara dit :

    et moi qui voulais l’acheter (parce que j’adore maximo park) … je vais y réfléchir à 2 fois

  2. Mélanie G. dit :

    Oh, bouh ! Comment un mec aussi talentueux peut-il faire un truc aussi… brouillon, pour reprendre tes termes? -_-

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s