The Race n’aurait jamais dû s’appeler The Race

Publié: 18 novembre 2010 dans découverte, rock psychédélique
Tags:, ,

Dans la catégorie des groupes qui se sont ratés en se baptisant, choisissons The Race. Le quintet britannique a décidé de prendre un nom trop passe-partout : du fait de leur manque de popularité, trouver des informations sur eux relève du parcours du combattant 2.0. Malgré un accueil presque en fanfare du premier album (Be Your Alibi, 2006) par les critiques, The Race doit se contenter d’un succès intimiste. Idem à la sortie du deuxième opus (In My Head It Works, 2009), légèrement moins bon que le précédent, et encore moins diffusé.
The Race, c’est une musique aux mélodies entraînantes. Les deux guitares donnent le rythme, soutenu par une batterie parfois hyperactive. Le tout pour un rendu assez frais, avec une voix claire, donnant (pour les plus lyriques) envie de chanter en haut d’un building pour sentir l’air fais sur son visage. Côté titres, retenons l’efficace « Comfort, Comfort », bien amené par un bon clip. Et ajoutons « Rude Boy » (rien à voir avec Rihanna, bien entendu) ou « I Get It Wrong », tous les deux tirés du second album. Dans le premier opus, « So Young And Beautiful », « When It Falls » et « Research » ont tendance à s’imposer à nos oreilles.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s