Archives de février, 2011

La playlist de la semaine (23)

Publié: 28 février 2011 dans playlist

L’hiver tarde à se finir, réchauffons-nous donc les oreilles une fois de plus. Cette semaine, ce sont Bob Dylan, Moriarty et The Bewitched Hands qui s’y collent.

« Morgan », Cloud Nothings (Turn It On) :

« Napoleon Solo », At The Drive-In (In/Casino/Out)
– « 78 », Baden Baden (78)
– « On My Shoulders », The Do (A Mouthful)
– « All Along The Watchtower », Bob Dylan (John Wesley Harving)
– « Four By Four », Shout Out Louds (Work)
– « Cottonflower », Moriarty (Gee Whiz But This Is A Lonely Town)
– « Sea », The Bewitched Hands (Birds And Drums)
– « The Count Of Monte Christo », Noisettes (What’s The Time Mr Wolff ?)
– « Stars », Madina Lake (From Them Through Us To You)

A retrouver sur Deezer et Youtube.

Publicités

En évoquant l’Espagne, le rock n’est pas la première chose qui nous vient à l’esprit. Pourtant, en grattant derrière la paella et la corrida, il est possible de tomber sur quelques merveilles. Polock, dont le nom n’a rien à voir avec celui de l’artiste américain Jackson Pollock, est de celles-ci. Le quintet ne montre pourtant pas qu’il vient d’Espagne : le chant est en anglais, sans accent ibère, et la musique ressemble à ce que peut composer un quelconque groupe anglo-saxon.
Polock a enregistré son premier album, Getting Down From The Trees, en 2010. Derrière le sympathique « High On Life », on découvre un album aux sonorités électro-pop (« Fireworks »), ou pop-rock (« Nice To Meet You »« Not So Well »).
Le tout donne une musique fraîche, reposante, qui doit très bien s’écouter à l’heure de la sieste.

Stranded Horse (précédemment Thee, Stranded Horse), c’est le pseudonyme de Yann Tambour. Il a commencé par jouer sous le nom d’Encre, un projet dans lequel il était déjà seul, et jouait du piano et de la guitare. Il s’est petit à petit tourné vers la kora, sorte de guitare africaine avec 21 cordes le plus souvent (pour résumer en une ligne).
Thee, Stranded Horse a débuté en 2007, avec Churning Strides, un album reposant. Avec des mélodies posées, une voix calme et un rythme tranquille, Stranded Horse vous plonge dans son univers et vous fait tout oublier, jusqu’à vos impôts (‘So Goes The Pulse »« Swaying Eel »).
En janvier dernier, Yann Tambour a perdu son « Thee » et est revenu avec Humbling Tides, sous le nom Stranded Horse. Un opus très proche du précédent. A la kora s’ajoute parfois un violon, qui rend les mélodies plus planantes (« Le Bleu et l’Ether »). Pour le reste, peu ou pas de changement, mais toujours de la qualité (« Shields »).

 

Un an et demi d’existence, et déjà trois EP à leur actif. Les membres de The Brassic sont plutôt du genre productifs. Mieux, ils allient la qualité à la quantité. Leur deux premiers EP, For The Poor et Modern Lust, se sont succédés juste après la formation du groupe, à l’automne 2009.
Avec des mélodies efficaces, un rythme entraînant et une voix qui rappelle celle du chanteur de Kaiser Chiefs, The Brassic reste dans un style très classique, dans la pure tradition : une voix, deux guitares. Pas de synthétiseur, au contraire de nombreux groupes émergents actuels, ce qui permet au groupe de revenir aux fondamentaux. La preuve avec des titres comme « Modern Lust »« Tall Tales »« Robber And The Supermodel » ou encore le dernier né « June ».
Comme quoi il reste de la place pour les groupes plutôt classiques.

La playlist de la semaine (22)

Publié: 20 février 2011 dans playlist

Gardons le rythme, commençons à patienter avant le week-end prochain. Avant de savoir ce que l’on fera à ce moment-là, préparons tout de même ce que nous écouterons. Avec Bruce Springsteen, Paul Mac Cartney, John Lennon et Sting qui trouvent une seconde jeunesse cette semaine.

« I Wish I Was Someone Better », Blood Red Shoes (Box Of Secrets) :

– « Forget Myself », Elbow (Leaders Of The Free World)
– « Sun Goes Down », The Futureheads (The Chaos)
– « Born To Run », Bruce Springsteen (Born To Run)
– « Dirty Boots », Sonic Youth (Goo)
– « Homecoming », The Teenagers (Reality Check)
– « Desert Rose », Sting (Brand New Day)
– « Half In Love With Elizabeth », Mystery Jets (Twenty One)
– « You Said It Before », Mojave 3 (Puzzles Like You)
– « Be Bop A Lula », Paul Mac Cartney et John Lennon

Une playlist qui peut se réécouter sur Deezer et Youtube.

Steve Schiltz est à l’origine le chanteur et guitariste du groupe américain Longwave. Après près de dix ans de carrière et quatre albums, il s’est tourné vers un projet solo, sans pour autant annoncer la séparation du groupe. Il a donc commencé à jouer sous le pseudonyme Hurricane Bells, enregistrant notamment un titre (« Monsters ») pour la bande originale de la saga Twilight. Outre ce titre, Steve Schiltz a enregistré un album, Tonight Is The Ghost (2009). Un album plutôt planant, au son pop-rock, qui sonne comme un retour aux sources, en quelque sorte.
Le dernier album de Longwave, Secrets Are Sinister (2008), sonne comme un groupe de pop-rock classique, aux mélodies simples et au rythme tranquille. Tonight Is The Night se rapproche plus de The Strangest Things (2003) au niveau des sonorités. L’album de Steve Schiltz rassemble ainsi l’aspect planant des albums de Longwave (« This Is A Test »), mais aussi un son plus pop et des mélodies plus travaillées (« I Can’t Remember »). « The Cold Has Killed Us », par exemple, ressemble à certains titres de l’album The Strangest Things. Et ce n’est pas pour déplaire.

Après une assez longue réflexion, je lance aujourd’hui la page Facebook du blog.
L’idée n’est pas de « devenir fan » du blog, ni de compter combien il y a de lecteurs assidus. Le seul objectif est de pouvoir parler de musique, de partager des découvertes, des envies, etc.
Parce que j’aimerais bien savoir ce que pensent les gens qui circulent sur ce blog, de temps en temps.
Et parce que tout le monde peut plus facilement y proposer des groupes à écouter, à commencer par les vôtres si vous en avez.

Bonne écoute, quelque soit ce qui vous passe par les oreilles en ce moment même.