Moriarty replonge dans l’Amérique profonde

Publié: 13 mars 2011 dans folk, nouveauté
Tags:, , , ,

Après Gee Whiz But This Is A Lonely Town (2007) et la bande-originale du film La Véritable Histoire du Chat Botté (2009), le groupe franco-américain Moriarty revient sur scène avec The Missing Room (sortie le 14 mars en version digitale, le 26 avril en CD). L’album est une nouvelle plongée dans l’Amérique profonde du début du XXe siècle, un peu fantasmée tout de même. Quatre ans après le titre « Jimmy », couronné de succès, le groupe folk ne change pas beaucoup sa recette (« I Will Do »).
L’essentiel de la musique colle à Gee Whiz But This Is A Lonely Town, avec la même guitare au son un peu roots, ce son particulier qui serait en fond de n’importe quel bon western, pendant une scène qui se déroulerait dans une maison isolée dans une zone désertique (« Serial Fields »). Ce côté « seuls au milieu de nulle part » se ressent dans ce nouvel album (« Isabella »), malgré l’apparition (surprenante mais pas désagréable) de guitares électriques au début de « Julie Gold’s Candy Cane Tale ».

Trouvez un ami pour vous le prêter, ou trouvez une promo (3,5/5)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s