Sum 41, toujours aussi énervés

Publié: 29 mars 2011 dans nouveauté, rock
Tags:, , , , ,

Ne vous fiez pas à la dernière minute de « Reason To Believe », le premier titre de l’album : Deryck Whibley chante avec un piano pour seul accompagnement. C’est l’un des rares moments de calme dans Screaming Bloody Murder, le sixième album des Canadiens (album sorti le 28 mars, dont le titre ne présageait pas un recueil de ballades, effectivement). Sum 41 poursuit sur sa lancée et cet album est dans la lignée de Does This Look Infected? et Chuck : rapide, nerveux, efficace. Mis à part « Crash », dont le rythme lent rappelle les titres les plus calmes de Underclass Hero, l’album enchaîne les riffs survitaminés.
Sum 41 semble toujours en colère (« Holy Image Of Lies »« Screaming Bloody Murder ») et plusieurs titres semblent sortis de Chuck, comme « Jessica Kill » ou « Blood In My Eyes ». Avec le rock dansant et légèrement lo-fi de « Baby You Don’t Wanna Know » ou l’hymne à la nervosité « Back Where I Belong », Sum 41 conserve la même énergie qu’avant, en enterrant définitivement le côté adolescent du groupe à ses débuts (« Fat Lip »). Un album pas révolutionnaire, mais percutant et efficace. Sum 41 rappelle à ceux qui les enterrent trop vite qu’ils sont toujours là, et bien en forme.

Une bonne affaire en cas de temps/d’argent en plus (4/5).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s