Telekinesis vous fait bouger rien que d’y penser

Publié: 1 avril 2011 dans découverte, pop-rock
Tags:, , ,

 

La télékinésie, c’est la capacité de faire bouger des objets par la pensée. Telekinesis, un jeune groupe originaire de Seatlle, c’est un peu pareil : une fois que l’on connaît, on a envie de sautiller sur place simplement en s’imaginant à l’écoute de leur deuxième album, 12 Desperate Straight Lines, paru en février dernier. Leur recette est plutôt simple, mais drôlement efficace : rythme dynamique et plus ou moins dansant (« Gotta Get It Right Now », « I Got You »), riffs plus ou moins gras (« Please Ask For Help », « 50 Ways »), voix claire… le quatuor américain se glisse facilement dans votre bibliothèque musicale, rappelant la fraîcheur de The Twees ou Satellite Stories (« Dirty Thing »).
12 Desperate Straight Lines débute pourtant avec un titre calme (« You Turn Clear In The Sun »), annonçant un album plus reposant que ce qu’il est au final. Le calme revient dans l’introduction de « Fever Chill » et dans « Patterns ». Le reste du temps, le groupe a la pêche et le fait savoir. Telekinesis est un groupe qu’on a du mal à imaginer en train de jouer sous la pluie. Dans ce cas, elle s’arrête après les premiers accords.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s