The Pigeon Detectives, élémentaire ?

Publié: 25 avril 2011 dans nouveauté, rock
Tags:, , , ,

Après des années 2007 et 2008 hyperactives, avec deux albums à la clé (Wait For Me puis Emergency), les Pigeon Detectives sont entrés dans un long silence pour préparer leur 3e opus. Up, Guards And At ‘Em! est sorti le 4 avril et est un point d’interrogation qui dure un peu plus de 36 minutes. Bon album ou pas ? Si l’on écoute l’opus tout seul, on entend des titres rythmés, entraînants. (« Through The Door », « Need To Know This »), mais aussi un partie plus calme, qui sonne plus triste (« Turn Out The Lights », « What Can I Say? »). Un album plutôt plaisant, de ceux que l’on écoute en fond sonore, pour donner une ambiance sympathique. Mais c’est tout.
Up, Guards And At ‘Em!, s’il comporte quelques titres qui sortent du lot, manque de ce petit quelque chose qui en ferait vraiment un bon album. « She Wants Me » ou « What Can I Say? » donnent l’impression que cet opus est différent des précédents. Mais « Need To Know This » ou « Done In Secret » ressemblent à des copies conformes de Wait For Me et Emergency, eux-mêmes très similaires l’un et l’autre. A l’écoute de ce nouvel album des Pigeon Detectives, on est tiraillé entre le plaisir d’entendre une musique plutôt bonne et la frustration d’avoir la même chose entre les oreilles depuis 2007. Bon album ou pas ? Difficile de juger. Bonne musique, mais un peu trop répétitive pour que cet opus ne soit pas seulement « le 3e album des Pigeon Detectives ».

Trouvez un ami pour vous le prêter (3/5)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s