Dutch Uncles, ça fait « pop »

Publié: 28 avril 2011 dans découverte, pop-rock
Tags:, , ,

En anglais, un « dutch uncle » est une personne qui use de sévérité et de rudesse pour éduquer quelqu’un, parfois à outrance. La musique de Dutch Uncles, quintet anglais formé en 2008, est loin de refléter cette rudesse. Au contraire d’un son que l’on pourrait imaginer plein de Larsens et de riffs à vous en arracher les tympans, les cinq Britanniques jouent dans un registre très pop, à coups de mélodies fraîches. Le chanteur, Duncan Wallis, a la voix si haut perchée que l’on peut la confondre avec celle d’une femme. Voilà pour les traces de rudesse dans la musique de Dutch Uncles.
Pour le reste, le groupe joue sur la fraîcheur, quitte à en abuser un peu parfois en tombant dans les travers de certains groupes pop (Guillemots, ou le deuxième album des Hoosiers) : des chansons stéréotypées et similaires aux paroles sans profondeur. Dutch Uncles limite la casse dans ce domaine en variant un peu plus leur registre au fil de leur deux albums (Dutch Uncles, 2008, et Cadenza, 2011). Pop-rock avec « Takeover » ou « Steadycam », pop avec « Dolli », « Loved Rat » ou « OCDUC », ou avec des relents de dance comme sur « Cadenza ». Pop, peut-être, mais pas trop cliché non plus.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s