Archives de la catégorie ‘calypso’

Parmi la multitude de groupes de rock indépendant, il en est un qui va plus vite que beaucoup d’autres. Non pas en raison de leur succès fulgurant, mais en comparant le rythme de la musique. The Holloways, ça doit être le genre de reprises à ne pas faire pour les débutants à la guitare, de peur qu’ils se foulent le poignet. Même constat pour ceux qui ont des difficultés de prononciation, il sera presque impossible pour eux de chanter les titres du quatuor londonien. Normal, The Holloways joue ce qu’on appelle la musique calypso, mélange de musique rapide et de textes sérieux.
Il est vrai qu’une musique rapide est surtout réutilisée pour faire la fête, et on se soucie peu des paroles. D’ailleurs, le plus souvent c’est le chanteur qui les délaisse le premier. Mais derrière l’aspect festif de la musique, The Holloways se base sur des textes sérieux (« So This Is Great Britain? »). Arès un très bon So This Is Great Britain? (2007), The Holloways a continué sur la même voie avec No Smoke, No Mirrors (2009). De quoi décevoir légèrement, parce qu’on a du mal à faire la différence entre les deux albums aux premières écoutes. On reconnaîtra par contre qu’ils auraient eu tort de ralentir le rythme des guitares et du chant, particulièrement élevé sur « Generator ». Malgré quelques titres qui sortent du lot (« AAA »« Alcohol »), leur deuxième opus manque un peu de diversité, par rapport au premier.